L'incertitude de la prévision de cyclones tropicaux

La prévision de trajectoires de cyclones tropicaux dans le bassin atlantique

Les prévisions de trajectoires du National Hurricane Center des États-Unis se sont continuellement améliorées au cours des vingt dernières années. Le graphique ci-dessous montre cette amélioration. L'axe vertical représente l'erreur sur la prévision en milles marins et l'axe horizontal marque l'année. Notez l'amenuisement de l'erreur pour chacun des délais de prévision (lignes de couleurs différentes) entre 1990 et 2014.

Tendance des erreurs officielles de trajectoires (NHC) pour le bassin atlantique.

Le NHC vérifie chaque prévision de cyclone tropical qu'il émet. Comme les erreurs annuelles varient considérablement d'année en année, le NHC utilise un échantillon de 5 ans pour définir les caractéristiques des erreurs de prévision. Les produits comme les probabilités de vitesse du vent et les prévisions probabilistes d'ondes de tempêtes se fondent aussi sur les erreurs moyennes historiques sur 5 ans.

Erreurs moyennes officielles de trajectoires (NHC) pour les cyclones tropicaux du bassin atlantique.

Le graphique ci-dessus montre l'erreur moyenne des trajectoires que calcule le NHC pour les cyclones tropicaux du bassin atlantique. Dans les années 1970, l'erreur moyenne sur la prévision du jour 3 (72 h) s'élevait à près de 400 milles marins (ligne bleue). L'erreur sur la prévision du jour 3 a continué de diminuer au fil des décennies subséquentes, et ce, jusqu'à nos jours, où le délai de prévision atteint maintenant 5 jours. L'amélioration notable de la prévision de trajectoires nous vient largement des avancées récentes en matière de modèles numériques du temps.