L'incertitude de la prévision de cyclones tropicaux

La création d'un cône d'incertitude » Scénarios des trajectoires pour le jour 2

Bien que les erreurs moyennes de trajectoires diminuent avec les délais de prévision, les impacts pourraient différer considérablement selon la position par rapport à un endroit donné.

Question

Cercle d'incertitude du jour 2 et trajectoires possibles des cyclones tropicaux.

Examinez la carte ci-dessus et associez les scénarios aux impacts potentiels du vent et des ondes de tempête à Charleston (SC). Utilisez la liste déroulante pour choisir le scénario qui correspond le mieux à l'énoncé.

a) Potentiel d'impacts le plus bas pour Charleston :
b) Potentiel d'impacts moyen pour Charleston :
c) Potentiel d'impacts le plus élevé pour Charleston :

Les bonnes réponses figurent ci-dessus. Les impacts du vent et de l'onde de tempête touchant Charleston s'avéreraient les plus forts pour le scénario 2. Tous ces scénarios demeurent également possibles, en raison de l'état actuel de la modélisation numérique des trajectoires de cyclones tropicaux et de l'erreur moyenne des trajectoires calculée par le NHC pour le jour 2. L'onde de tempête la plus élevée et les vents les plus forts pourraient survenir à n'importe quel endroit situé dans le cercle ou près de celui-ci.

Ces trois scénarios montrent l'incidence des petits changements de trajectoire prévue sur les impacts potentiels, malgré la diminution des erreurs moyennes de trajectoires due aux courts délais de prévision. Il importe que les utilisateurs comprennent que de petits changements dans la trajectoire d'un cyclone tropical puissent produire des différences considérables quant aux impacts. Il faut donc tenir compte de ces différences quand vient le temps de déterminer les dangers potentiels. Voilà pourquoi les avertissements d'ouragan et les ordres d'évacuation couvrent une zone côtière beaucoup plus grande que ce que la prévision déterministe indiquerait. Étant donné l'état actuel de la science, il est impossible de prévoir l'heure et l'endroit exacts d'arrivée à terre du système plus de quelques heures à l'avance. En conséquence, les décideurs doivent se servir de produits qui tiennent compte de l'incertitude quand ils se préparent à limiter les impacts d'un cyclone tropical. Le prévisionniste doit éviter de se montrer trop précis lorsqu'il discute des dangers et des impacts potentiels liés à un cyclone tropical qui touchera terre dans 24 heures et plus.

Les prévisions probabilistes de vent et d'ondes de tempête du NHC tiennent compte de ces incertitudes. Révisez les modules La prévision d'onde de tempête issue de cyclones tropicaux et Determining the Onset and Risk of Tropical Cyclone Winds (en anglais) pour approfondir le sujet.

Les messages destinés au public et aux décideurs ne doivent pas être trop précis quand apparaît le cyclone tropical. Ils doivent ensuite contenir plus de détails à mesure que la tempête s'approche du littoral. Présenter trop de détails trop tôt laisse penser que nous en savons déjà plus qu'il en est véritablement. Le graphique ci-dessous illustre cette notion par rapport aux impacts. L'axe horizontal représente le temps et l'axe vertical montre les connaissances que possède le bureau météorologique sur les impacts. Plus la tempête tropicale s'approche de la côte, plus nous anticipons avec précision ses impacts, puisque nos prévisions se raffinent.

Modèle conceptuel des connaissances du bureau météorologique des États-Unis en matière d'impacts des cyclones tropicaux.