L'incertitude de la prévision de cyclones tropicaux

Les autres erreurs de trajectoires

En plus de l'erreur moyenne de trajectoires, le NHC surveille l'erreur longitudinale (chronologique; flèche rouge) et l'erreur transversale (directionnelle; flèche violette), qui nous indique si la position se trouve trop à gauche ou trop à droite.

Si le cyclone tropical ne se déplace pas exactement le long de la trajectoire prévue dans le cône, mais plutôt parallèlement à celle-ci, nous pouvons comparer où se situe réellement le centre de la tempête par rapport à la position prévue à un temps donné (erreur de chronologie). La trajectoire prévue est-elle trop rapide ou trop lente? L'erreur directionnelle (flèche violette) nous indique si la position prévue se trouve trop à gauche ou trop à droite.

Exemples d'erreurs transversale et longitudinale pour une trajectoire (NHC).

La carte ci-dessous montre les erreurs de trajectoire selon la chronologie (ligne rouge) et selon la direction (ligne violette). L'axe vertical représente l'erreur sur la prévision en milles marins et l'axe horizontal, le délai de prévision en jour et en heure. Le nombre de cas étudiés pour chaque période de prévision figure le long de l'axe horizontal supérieur.

Erreur officielle de trajectoires prévues (NHC) selon la région.

Question

Lequel des énoncés suivants décrit le mieux les erreurs chronologique et directionnelle? Veuillez choisir la meilleure réponse.

La bonne réponse est c.

Les différences entre les erreurs chronologique et directionnelle demeurent faibles durant les deux premiers jours de la prévision. Ensuite, l'erreur chronologique est beaucoup plus grande que l'erreur directionnelle.

Lorsqu'ils s'approchent des États-Unis, les cyclones tropicaux ont souvent tendance à tourner vers le nord. Les cyclones tropicaux situés près de l'équateur se déplacent souvent plus rapidement que prévu en raison de l'intensité de la crête subtropicale et des vents d'est profonds qui les guident. Le National Hurricane Center des États-Unis s'améliore en ce qui concerne la composante directionnelle prévue, mais la prévision de la vitesse de déplacement d'un cyclone tropical reste difficile. En conséquence, le prévisionniste ne peut déterminer, à long terme, l'heure précise à laquelle un cyclone tropical touchera le littoral. Dans le cas d'un délai de prévision d'un ou deux jours, le prévisionniste préférera s'en tenir à des intervalles de 12 heures pour décrire l'arrivée des vents de tempête. Au-delà de ces quelques jours, il mentionnera plutôt des périodes de 24 heures ou simplement le jour de la semaine. Par exemple, si des vents de tempête sont prévus pour le jour suivant, le prévisionniste mentionnerait une arrivée possible entre jeudi soir et vendredi matin. S'il s'agit d'une prévision de plusieurs jours, il est préférable de ne préciser que le jour : samedi ou dimanche, par exemple.

Veuillez choisir une réponse.